Tuesday, July 3, 2012

New Release French Version of "Without Words, Without Goodbye"; Preview cont. of Black Harlequin


(French Version: Sans mots
 sans au revoir,...Without Words
Without Goodbye,)

Sans mots
 sans au revoir,


vous pouvez dire que
 les mots sont venus facile
 sans entendre un bruit
 s'il versait la raison sans larmes
 et aucune extrémité ne venait avec au revoir
 quand nous tenions
toujours la pluie
 sans mots que vous pleurez par mon côté
 ne montrant toujours personne
 sans soulager votre douleur
 sur le bord d'un fleuve
 comme la foudre avant qu'
il y ait un commencement
 avant qu'il y ait vue
 et personne
 peut courir la distance du fleuve sans se diriger pour un refuge
 de conclusion latéral dans les eaux
 sous la grêle des mots
 et nous tournons encore
 l'it't le tof de las le bootle et
un message lit
 si je n'avais aucun mot à un voyage sans visibilité
 en bas d'un jet des émotions
et de la position devant mes yeux étaient seulement toi que
 je découvrirais
 mes pensées et soulagerais un jour qui est tombé
 sous peu des mots




Book Trailer

The Love Scene
excerpt from Black Harlequin



With the close of the door of the suite and the winding staircase that lead down to the lower level of the suite, the master bedroom, the scene brought about a quietness. Quietness that was soon upset. the cologne that lingered and masked what Emystary was now looking at, to be a wet, half drapped torso, bare hips, sitting on the lower 5th step of a stairwell, made for an aphrodisiac, as moisture melted on her lips.  Emystary was captivated and it showed in how her back relaxed in her hips as she embraced Eb on the stairwell. Eb ran his fingers down the body jewelry that Emystary had had done by her assistant earlier that day, jewelry that had the effect of a dinosaur's exoskeleton, hard and fixed, but jewelry that pushed all the soft, feminine buttons or pressure points as Eb enjoyed what appeared to be an appraisal of stones that led toward what was now a bare waistline, bare hips and an eyecatching piece that seemed out of place but held Eb's imagination a little longer.

It was this extra intriguing outlay of a piece of art work that was the foreplay that  was without words.

It was better than sex, having Eb's finger the pieces and apply kisses across the jewels that lay on her body. Now on her stomach, Emystary's thigh pressed against the steps and Eb's torso had merged into a creature like form of two that shined and glistened under the remaining lights that made for the stage lights on the two lovers that raised several rounds and transformed the stairwell into a lover's nest, cresting with born intimacy and sret rituals, one body eclipsed into the next. A long winded resilance and converstaion broke with the laughter between the two, ending in very serious smiles. Eb then told Emystary that the bed had been prepared hours before and he could not wait to devour the rest of their time with his concentration on her and the center piece of his art being a sunken treasure cascading form Emystary's hip that bore that intriguing piece of jewelry, the gem that was boned right at the crease of her hip and pelvis he was now stroking with the tip of his finger. Emystary seeme to love the challenge as she eased out of his caress and headed towards the bedroom only drunken by stepsthat were complimented with Eb's shadow and kisses that landed in the covers and veil of early morning hours.
The flower shaped blades of a contemporary ceiling fan that matched the midnight shade of the bedroom ceiling wound the remaining hours and turned with the bodies that lay below making for a chime and a passion flower, the remains of last evenings steps that had found Emystary's toes short of the winding stairwell and Eb's frame. 

Eb spoke very softly:
"Emystary, I am a man
whose hands can find the Far East in your hips, in passion lying between us. I can make love to you when you're beyond my sight, but this morning,
I desire the most simplest pleasure of dressing your body in the waters that fall in the next room, only asking that the pleasure you find be a slow dew remaining on you this morning like the flower you are".

The reigns of the night had run away with Eb's tongue and Emystary joined Eb in the next room.




Réservez le bas de page

 l'extrait de scène
 d'amour du harlequin noir 

Avec la fin de la porte de la suite et de l'escalier d'enroulement qui mènent vers le bas au niveau plus bas de la suite, la chambre à coucher principale, la scène a provoqué un calme. Calme qui a été bientôt dérangé. Cologne qui s'est attardée et a masqué quel Emystary regardait maintenant, pour être une humide, moitié drapped le torse, hanches nues, se reposant sur la 5ème étape inférieure d'un stairwell, faite pour un aphrodisiaque, car l'humidité a fondu sur ses lèvres.  Emystary a été captivé et il a montré dans la façon dont elle a en arrière détendu dans ses hanches pendant qu'elle embrassait l'eb sur le stairwell. L'eb a couru ses doigts en bas des bijoux de corps qu'Emystary avait eus fait par son aide plus tôt que jour, les bijoux qui ont eu l'effet de l'exosquelette d'un dinosaur, dur et fixé, mais les bijoux qui ont poussé tous boutons ou points mous et féminins de pression pendant que l'eb appréciait ce qui a semblé être une évaluation des pierres cela ont mené vers ce qui était maintenant un waistline nu, des hanches nues et un morceau attirant qui ont semblé hors de l'endroit mais de l'imagination de l'eb tenu plus long.



C'était ces dépenses intrigantes supplémentaires d'un morceau de travail d'art qui était le foreplay qui était sans mots.

Il était meilleur que le sexe, ayant le doigt de l'eb les morceaux et applique des baisers à travers les bijoux qui s'étendent sur son corps. Maintenant sur son estomac, la cuisse d'Emystary serrée contre les étapes et le torse de l'eb avaient fusionné dans une créature comme la forme de deux qui ont brillé et ont scintillé sous les lumières restantes qui se sont dirigées vers les lumières d'étape sur les deux amoureux qui ont soulevé plusieurs ronds et transforments le stairwell en nid d'un amoureux, s'élevant à la crête avec des rituels nés d'intimité et de sret, un corps éclipsé dans le prochain. Un long winded le resilance et le converstaion s'est cassé avec le rire entre les deux, finissant dans des sourires très sérieux. L'eb a alors indiqué à Emystary que le lit avait été préparé des heures avant qu'et il ne pourrait pas attendre pour dévorer le reste de leur temps avec sa concentration sur elle et la pièce maîtresse de son art étant la hanche d'un Emystary de cascade évier de forme de trésor qui alèsent ce morceau intrigant de bijoux, la gemme qui a été désossée bien au pli de sa hanche et bassin qu'il frottait maintenant avec le bout de son doigt. Le seeme d'Emystary pour aimer le défi car elle a soulagé hors de sa caresse et se dirige vers la chambre à coucher seulement ivre par le stepsthat ont été complimentés avec l'ombre et les baisers de l'eb qui ont débarquée dans les couvertures et le voile des heures tôt de matin

La fleur a formé des lames d'un ventilateur contemporain de plafond qui a assorti la nuance de minuit du plafond de chambre à coucher blessent les heures restantes et ont tourné avec les corps qui s'étendent au-dessous de se diriger vers un carillon et une fleur de passion, les restes des dernières étapes de soirées qui avaient trouvé les orteils d'Emystary courts du stairwell d'enroulement et de l'armature de l'eb.
L'eb a parlé très doucement :
« Emystary, je suis un homme
 dont les mains peuvent trouver l'Extrême-Orient dans vos hanches, dans la passion se trouvant entre nous. Je peux te faire l'amour quand vous êtes au delà de ma vue, mais ce matin,
 je désire le plaisir le plus simple d'habiller votre corps dans les eaux qui tombent dans la prochaine salle, seulement demandant que le plaisir que vous trouvez pour être une rosée lente rester allumée vous ce matin comme la fleur vous sont ".

Les règnes de la nuit avaient fonctionné loin avec la langue de l'eb et Emystary a joint l'eb dans la prochaine salle.

No comments:

Post a Comment